La spirale magique

Conseils utiles

Martine SOUTADÉ

La spirale lumineuse

Conseils utiles

 

Ce matin en me levant j’avais envie d’écrire, j’étais inspirée au sujet de la spirale.

Voici donc mes réflexions à son sujet :

La spirale magique :

         Temps premier

Je dessine une spirale qui part du point central et se déploie vers la droite à l’aide de cercles concentriques. Puis je m’arrête. Je pose ensuite une flèche à l’extrémité du trait. Cela m’indique le sens de la spirale.

Je fais une pause et je regarde le résultat. Cette spirale représente le mouvement, le déploiement, les actions, la créations, l’énergie, la diversité.

Le point central c’est Dieu ou la Lumière ou le Tout qui se déploie sans cesse.

L’univers est en perpétuel mouvement et s’agrandit constamment. Il est en expansion permanente.

Il part du centre, donc de Dieu vers l’extérieur. Ce champ est un champ large qui s’agrandit à l’infini.

C’est FAIRE CRÉER AGIR VIVRE AGIR

La sensation ressentie lorsqu’on dessine cette spirale est la grandeur et l’infinité de l’univers, relié à sa Source point de départ.

Ce point de départ est dans le cœur qui s’épanouit vers l’extérieur. C’est le rayonnement qui diffuse sa lumière.

 Spirale du centre vers l'extérieur

 

 

          Temps deuxième

Cette fois-ci, je dessine la spirale à l’envers en partant de l’extérieur et en revenant vers l’intérieur jusqu’à son point central.

Cette fois, c’est le retour à la Source, à Dieu, je me concentre, je reviens vers le centre et je suis alignée.

C’est aussi le calme, la paix retrouvée.

Je suis dans mon intérieur et l’extérieur ne m’atteint pas, ne me perturbe pas.

Je suis centrée.

C’est ETRE UNITÉ PAIX AMOUR HARMONIE

 Spirale de l'extérieur vers le centre

 

 








         Temps troisième

 

A)    Que vous fassiez la spirale en partant vers la droite ou en partant vers la gauche, le résultat est le même si on enlève les flèches.

Seul le mouvement change, la direction n’est plus la même. L’univers va dans toutes les directions et il n’y a pas de haut ou de bas.

B)    Les deux spirales sont imbriquées l’une dans l’autre en permanence. Elles agissent constamment car il n’y a aucune séparation qui existe.

On peut les superposer elles deviennent UNE.

C)    Nous « pratiquons » le plus souvent la première spirale, c’est-à-dire le mouvement vers l’extérieur qui nous pousse à agir.

Pour « pratiquer » la deuxième cela demande de la concentration, de la réflexion. Cela est moins naturel.

D)    La deuxième spirale a besoin d’exister, de s’exprimer car lorsque nous sommes dans un état de mal-être, c’est comme si cette énergie était arrêtée, était en panne et au ralenti.

 

Exercice 1

Je prends une feuille blanche et un stylo.

Je dessine un point central puis de ce point, je dessine une spirale en partant vers la droite.

Je regarde le dessin, ce que je ressens.

Je note à côté les mots qui me viennent. Ce sont les actes, les éléments extérieurs qui agissent autour de moi et qui ont aussi un impact dans ma vie.

 

Exercice 2

Je prends une feuille blanche et un stylo.

Je dessine une spirale non pas en partant du centre mais de l’extérieur vers l’intérieur

De la même manière, je regarde le dessin et médite sur ce que je ressens. Je note les impressions et les mots qui me viennent à l’esprit sans réfléchir.

 

Conclusion :

On ne peut pas vivre sans l’une ou l’autre spirale. C’est l’équilibre du rayonnement des deux spirales qui est recherché.
Lorsque je me sens oppressée par l’extérieur, je dois prendre un stylo et une feuille et dessiner la deuxième spirale qui va immédiatement m’apaiser.
C'est la spirale magique !









Laisser un commentaire

Vous devez être Connecté en tant que pour poster un commentaire.